Leurs vins ont une âme, il est l'heure de les partager ensemble

Domaine Bott-Geyl

Jean-Christophe Bott et Valérie Bott-Cartier, vignerons à Beblenheim (68)


APPELLATIONS PRODUITES:
Alsace, Alsace Grand Cru, Crémant d'Alsace, Alsace GC. Vendanges Tardives, Alsace GC. Sélection Grains Nobles

SUPERFICIE TOTALE:
14 Hectares

CLIMAT:
Semi-continental, influences océaniques

NATURE DES SOLS:
Argilo-calcaire, grès, marnes de l'Oligocène, limons, cailloux et granit

CEPAGES UTILISES:
Riesling, Gewurtztraminer, Pinot gris, blanc, noir, auxerrois, Muscat...

RENDEMENTS MOYENS:
40 hl/ha

TYPE D'AGRICULTURE:
Biologique et Biodynamique

PRODUCTION EN BOUTEILLES:
85000
        

          Domaine Bott Geyl Logo                                  

    


VOIR LES VINS DU DOMAINE BOTT-GEYL


Héritier d'une tradition familiale remontant à 1795, Jean-Christophe Bott exploite le Domaine Bott-Geyl depuis 1993. Il travaille de petits rendements, convertit le domaine en culture biologique en 2000 et en biodynamie en 2002, gère sa vinification d'une manière naturelle et minimaliste : c'est tout l'art de faire converger tradition et modernité, pérennisation du vignoble et souci écologique.

"Nous nous appliquons à sublimer les qualités naturelles et les particularités de chacun de nos terroirs et à conduire notre vinification pour que ces spécificités s’inscrivent dans les vins que nous élaborons."

Cette recherche de l'authentique ne suit pas d'effet de mode. Jean-Christophe a puisé ses lignes directrices dans la richesse d'un passé viticole, d'une nature omniprésente et d'expériences acquises auprès de vignerons de France, d’Allemagne et du Nouveau Monde.
Les 75 parcelles du domaine sont cultivées selon les principes de l'agriculture Biodynamique et sont réparties sur 7 communes, de Ribeauvillé à Kientzheim, dans le secteur central des "Perles du Vignoble".

Cela peut paraître comme une évidence pour certains, mais nombre de vignerons le négligent tout de même : «Tout se passe à la vigne». Seul un raisin de grande qualité permet de rêver un grand vin.
Il est utopique de penser qu'on peut améliorer significativement la qualité intrinsèque des jus ou des vins au cours de la vinification ou de l’élevage; on peut seulement essayer de maintenir le potentiel du raisin. 
La lutte biologique est basée sur une action préventive.

"Il s'agit de comprendre la nature des sols, sur lesquels pousse la vigne, pour les soigner et les travailler à propos".

Il est important d’améliorer l’activité et la diversité de la flore microbienne, ceci par des bêchages, des labours et par épandage de composts biologiques.
La vigne doit être équilibrée, pouvoir s’épanouir et pousser à son rythme sans excès sur un sol vivant, dans ce cas la plante donnera le meilleur d'elle-même.
La solution la plus adaptée en matière de maîtrise des rendements est une taille courte d'hiver de manière à abaisser naturellement la charge future en raisins de la vigne.
La vigueur est étroitement liée à la fertilité, donc aux rendements.
La densité de plantation doit être importante (entre 5500 à 7800 pieds/ha) ce qui met chaque cep en concurrence avec les ceps voisins et favorise l'exploration racinaire. Ceci oblige la vigne à tirer parti en profondeur de toute la subtilité de son terroir.
Ces méthodes culturales contribuent à la préservation de l'environnement et au souci de pérenniser le vignoble.

La vendange se fait exclusivement à la main à maturité de peaux et de pépins, elle est transportée de la vigne au domaine dans des caissettes type Champagne de 40 kg, afin de préserver l'intégrité du raisin et d'éviter tout tassement durant le transport.
Au chai, les caissettes sont immédiatement vidées par gravité dans des pressoirs pneumatiques.
La non-trituration de la vendange permet d'écarter l'apparition de certains goûts de pourriture, herbacés, végétaux ou d’amertumes qui pourraient altérer la pureté des jus.
Le pressurage des raisins entiers est doux et progressif (entre 6 et 18 heures).
Après pressurage, les moûts restent en décantation pendant +/- 24 heures à 6°C pour éliminer les particules grossières.

La fermentation alcoolique démarre après 3 à 4 jours grâce aux levures indigènes présentes sur la pellicule du raisin et dure environ de 3 à 6 mois, afin de gagner en complexité et intensité.
Les jus et les vins ne sont ni enzymés, ni chaptalisés, ni levurés, ni collés.
Après la fermentation alcoolique les vins sont soutirés c'est à dire séparés de leurs lies et vont progressivement se clarifier.
L’élevage sur lies fines dure environ 4 à 8 mois et vient encore accentuer la finesse et la texture des vins.
Après la mise en bouteilles, en général début septembre, les vins sont entreposés en cave climatisée quelques mois voire quelques années pour certains avant d'être commercialisés, afin qu'ils acquièrent toute leur maturité.

Nous intervenons de façon minimale dans le processus de transformation du jus de raisin en vin, en laissant faire la nature, pour restituer dans la bouteille le reflet du terroir et du millésime.


Warning: opendir(../img/vigneron/39969) [function.opendir]: failed to open dir: No such file or directory in /home/lheurevi/www/vignerons.php on line 19

Warning: readdir() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/lheurevi/www/vignerons.php on line 21

Warning: closedir() expects parameter 1 to be resource, boolean given in /home/lheurevi/www/vignerons.php on line 31

Retour à la liste des vignerons